♭ ♫ ♩ ♮ Frédéric Szymañski ♯ ♬ ♩ ♪
Lens - Liévin - Béthune - Noeux-les-mines & environs    
Cours de guitare électrique & guitare basse de qualité!
Sur Noeux-les-mines & via webcam.
Méthode de basse électrique    = pages.           
Méthode de guitare électrique = pages.

Prochain concert :
... Suspense ...
Le Menu
( cliquez ci dessous )
Accueil / News
Version du site pour smartphones

Monter un groupe sur Béthune - Lens


Bosser son instrument tout seul chez soi en prenant ou non des cours c'est sympa, jouer avec des gens c'est mieux !
Avant de jouer dans un groupe de funk de 40 musiciens ou un groupe de métal avec orchestre symphonique, il faut déja commencer par trouver une personne pour jouer avec soi, répéter ensemble pendant un certain laps de temps, puis ajouter une deuxième personne et ainsi de suite ...
Vouloir attendre de trouver tous les membres d'un groupe, comme vouloir attendre de jouer super bien avant de faire la première répèt, c'est baisser considérablement ses chances de jouer et de progresser.
Lançons-nous, mais pas n'importe comment :

Règle 1 : Ajouter le batteur en dernier
Pourquoi ?
- Parce que qui dit batteur dit "je ne peux pas répéter dans mon salon à cause de mes voisins" et dit donc dans 80% des cas : salle de répet et dans le secteur Béthune - Lens pour en trouver une libre, il faut s'y prendre longtemps à l'avance (voire tuer quelques personnes si vous êtes pressés).
- Parce que qui dit batteur dit dans beaucoup de cas "amplis plus puissants" (surtout pour le metal) et que vous n'avez peut être pas le budget ou l'envie d'acheter un gros ampli tout de suite.
- Parce que qui dit batteur dit "transport de batterie" et que c'est vite décourageant de monter/démonter/transporter sa batterie pour jouer avec une moitié de groupe, de la même manière, si vous ajoutez le batteur en dernier dans le groupe c'est que vous aurez répété pas mal de fois sans au préalable et progressé en tenue de tempo, car le batteur n'est pas un métronome pour guitariste ou bassiste nuls en rythme, non, le batteur est un batteur, merci pour lui.


Règle 2 : N'exclure personne avant d'avoir joué et donner à chacun sa chance
Plusieurs critères peuvent vous ammener à tirer des conclusions trop vite :
Le niveau : Un niveau débutant, moyen ou bon ne veut pas dire grand chose, beaucoup de personnes se sous-estiment, et il peut arriver que certaines personnes se sur-estiment également, de la même maniére, on peut pratiquer un instrument depuis 10 ans en jouant 15mn le dimanche soir et jouer depuis 6 mois 3h par jour. Il ne faut donc pas se laisser impressionner ou snober une personne avant d'avoir joué avec, n'oubliez pas que comme vous cette personne cherche à jouer avec d'autres gens donc qu'il y ait ou non une grande difference de niveau vous empéchant de continuer à jouer ensemble, chacun aura pu aprécier cette rencontre musicale.
Le style / les goûts : Ne soyez pas trop exigeants en ce qui concerne les influences et les gouts affichés, sachez que les goûts peuvent évoluer au grès des rencontres et de l'évolution d'un musicien : un guitariste de metal peut tomber amoureux de vos lignes de basse funky et vous proposer un compromis metal/funk, un bassiste peut tellement flasher sur votre son de guitare bluesy qu'il fera avec plaisir un grand écart stylistique par rapport à ce qu'il avait prévu de jouer... tout est possible.
L'âge : Les grosses différences d'âge peuvent être problématiques sur le long terme et peuvent mettre mal à l'aise certaines personnes, mais si les affinités musicales sont très fortes et que tout le monde se sent bien, foncez ! Vous êtes là pour jouer pas pour compter les bougies !
Le cas du jazz sur Béthune - Lens : Il y a parfois des styles qui ont la vie dure, des styles qui n'interessent que très peu de gens, dans ce cas la solution pour jouer est de se mettre en mode survie : Laissez tomber les critères d'âge, de niveau, et de sous-styles et enrollez tous les musiciens qui se presenteront à vous sinon vous ne jouerez jamais avec d'autres gens.

Règle 3 : Ménagez votre chanteur
Qu'il soit juste chanteur ou chanteur + guitariste, bassiste ou batteur du groupe, la tache n'est pas facile pour lui. Dans le cas où il est juste chanteur, il ne peut pas se permettre les excuses habituelles des autres intrumentistes du genre "j'arrive pas à jouer parce que mon ampli à lampes n'a pas le même son que d'habitude", "j'arrive pas à jouer avec ce tirant de cordes", "j'arrive pas à jouer parce que mon son n'est pas bon", etc ... Non, la voix n'est pas un instrument et quand ça ne fonctionne pas, c'est lui qui est remis en cause, pas son micro, le chanteur le prend donc très à coeur.
Que faire quand un chanteur chante faux : Le mieux à faire est d'éviter de lui dire et plutôt choisir d'enregistrer une répète, il s'en rendra compte de lui même en l'écoutant, ou alors vous vous rendrez compte que si il chante faux c'est que vous étiez désaccordé, ou que vous ne jouiez vraiment pas en rythme et que ça le perturbait.
Faites également attention au volume sonore : La voix doit toujours passer au dessus du reste du groupe sans forcer, evitez de faire le faire chanter dans un ampli guitare (comme c'est souvent le cas) ou une sono trop faible, sinon dur dur pour les cordes vocales !

Règle 4 : Organisez votre travail
Pour plus d'efficacité vous devez determiner ce qui doit être travaillé en répet avec tout le monde ou bossé tout seul chez vous. En général vous tavaillerez chez vous les parties que vous êtes le seul à ne pas passer correctement et en répèt les parties difficiles pour tout le monde. Les solos doivent aussi être principalement travaillés à la maison.
N'hesitez pas à travailler le passage qui ne sonne pas terrible seul plutot que de recommencer à chaque fois le morceau en entier, puis echainez le avec la partie précédente et suivante pour enfin rejouer le morceau en entier.
Pour ceux qui prennent des cours : il faut partager en deux votre temps de travail de l'instrument entre le travail à fournir pour vos cours et le travail des parties difficiles pour votre groupe, et eventuellement revoir les parties très problèmatiques avec votre prof. Les cours sont sensés vous permettre d'aborder plus facilement un nouveau morceau (donc le boucler en moins de répètes) ce qui peut être un gain de temps non négligeable.

Règle 5 : Protégéz vous les oreilles !
Répétez à volume moyen quand il n'y a pas de batteur, et achetez des bouchons pour vos oreilles (pharmacie) si vous répétez avec un batteur, l'oreille s'abime très vite !
Un bon truc pour ne pas jouer trop fort : réglez le volume de la basse par rapport à la grosse caisse seule, puis le volume des guitares par rapport à celui de la basse et ensuite le chant.
Attention aux chevauchements de fréquences : on équalise souvent le son de son instrument tout seul à la maison en se basant sur des disques, or le son que l'on entend est souvent un ensemble de 2 guitare + une basse + une grosse caisse, un ensemble qui genère beaucoup de basses donc on peut avoir tendance à mettre trop de basses dans son son de guitare ou de basse et l'ensemble cymbales + guitares + basse peut également tromper un bassiste qui ajoutera des frequences aigues pas vraiment necessaires pour la basse. En répèt ce too much va se cumuler, personne ne va s'entendre et chacun va augmenter tour à tour le son, ça va être de pire en pire quoi ... Pour palier à ça il faut faire son équalisation non pas tout seul à la maison mais en répèt avec les autres, chacun doit faire un petit creux dans son équalisation pour laisser passer les frequences importantes des autres instruments, cela donnera un son propre et clair.
Ne perdez pas de vue que le haut volume sonore et l'ajout d'instruments génère des basses et que donc si on ajoute un deuxième guitariste ou que l'on joue plus fort, il faudra baisser un peu les basses en conséquence sur son ampli.
Dernier conseil : Accordez vous ! Souvent quand on n'arrive plus à retrouver le joli son qu'on avait, c'est qu'on est juste légèrement désacordé !